jeudi 28 juin 2012

Une béquille

Une illu pour le Courrier international.
L'article traite d'un programme expérimental de l'association liégeoise Tadam, un centre de traitement qui réintègre les toxicomanes dans une structure de vie moins fragmentée et plus sociale en leur donnant accès gratuitement aux stupéfiants dont ils sont dépendants. Je loue pour ma part cette initiative. Le sevrage ne représente qu'une solution partielle et pour la plupart des junkies, il est surtout important de sortir, non pas de la dépendance, mais de la rue. En leur offrant un lieu d'approvisionnement contrôlé, ce centre thérapeutique leur rend une structure de vie que l'approvisionnement illégal détruit.


2 commentaires:

  1. Pertinent, graphique à souhait, talentueux, as usual !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer